Ateliers 2015-18

1/6
Parcours auteurs

Pour cette première étape de travail sur la langue, j’ai eu envie de retourner vers l’origine, vers l’oralité, vers l’organique de cette langue que nous avons en partage, langue qui se fait de tout, à réinventer, sans cesse, y compris sur les plateaux. Pour voir – comme au poker – je pose sur la table pêle-mêle quelques joueurs illustres : François Rabelais, Valère Novarina, Alfred Jarry, Ghérasim Luca, Henri Michaux (et le Littré du français oublié acheté 3€ à une soldeuse africaine). A voix haute, nous ferons sonner ces mots écrits par les oreilles, interrogerons ces voies(x) ouvertes à la sensualité de la parole, à son jeu, à la puissance du verbe, et leurs résonnances possibles dans l’écriture dramatique aujourd’hui.