Intervenant

IRENE BONNAUD

irene_bonnaud SITE

IRENE BONNAUD

Après une thèse sur l’exil américain de Bertolt Brecht et plusieurs spectacles de théâtre universitaire, elle a pu réaliser ses premières mises en scène professionnelles grâce à René Gonzalez et au Théâtre Vidy-Lausanne (Tracteur de Heiner Müller, en 2003, présenté à Paris au Théâtre de la Bastille, Lenz d’après Georg Büchner, en 2004, au Studio-Théâtre de Vitry). A l’invitation de François Chattot, de 2007 à 2009, elle a été « metteuse en scène associée » au Centre Dramatique National de Bourgogne, où elle a présenté La Charrue et les étoiles de Sean O’Casey, Le Prince travesti de Marivaux, et Music hall 56 de John Osborne. La saison dernière, elle a également dirigé la troupe de la Comédie Française dans Fanny de Marcel Pagnol (Théâtre du Vieux Colombier). Elle vient de mettre en scène son premier opéra, Les Troqueurs d’Antoine Dauvergne, à la demande de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris (amphithéâtre de l’Opéra Bastille, novembre 2009). Elle a traduit de l’allemand des pièces de Heiner Müller, Georg Büchner, Hanns Eisler aux éditions Solitaires intempestifs et Théâtrales. Elle signe le texte français du spectacle de Matthias Langhoff, Un cabaret Hamlet, qui vient d’être joué au Théâtre National de l’Odéon.

En collaboration avec Malika Hammou, elle a traduit du grec Antigone de Sophocle, et Iphigénie chez les Taures d’Euripide pour Guillaume Delaveau (Solitaires intempestifs,) et travaille actuellement à une nouvelle traduction de Prométhée Enchaîné d’Eschyle.

Elle a également travaillé en tant que dramaturge pour d’autres metteurs en scène, signant avec Mathieu Bauer les textes de deux spectacles de Sentimental Bourreau, Tendre Jeudi d’après John Steinbeck (Festival d’Avignon, 2007) et Rien ne va plus (MC93-Bobigny), collaborant avec Célie Pauthe (Quartett), Jean-François Sivadier (La Vie de Galilée) ou Jacques Nichet (Antigone).

Cie 813