Intervenant

OLIVIER WERNER

112671_1

OLIVIER WERNER

Olivier Werner a suivi sa formation d’acteur et de metteur en scène à l’ENSATT (1988/1990), au TNS (1991/1992) et à l’Institut Nomade de la mise en scène (1999). En 1990, il est reçu comme comédien au Conservatoire National (CNSAD /1991). Il décide de ne pas y entrer pour accepter la proposition de jouer Hippolyte dans Phèdre. Suivent plusieurs spectacles de répertoire sous la direction de Jean-Marie Villégier. Par la suite, il joue sous la direction de Lluis Pasqual, Christian Rist, Marc Zammit.

En 1996, il fonde l’ANNEAU, sa première compagnie théâtrale avec laquelle il monte Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck. Suivent plusieurs mises en scène et interventions en temps que formateur (stages pour des CDN) qu’il mène de front avec sa carrière de comédien : Les Revenants de Ibsen, Les Perses de Eschyle, Les Hommes dégringolés de Christophe Huysman (création collective), Béatrice et Bénedict (Opéra – concert / Hector Berlioz). Parallèlement, il continue de jouer sous la direction de Claudia Morin, Adel Hakim, Urszula Mikos, Simon Eine, Richard Brunel, René Loyon, Jorge Lavelli, Daniel Janneteau.

En 2007, Christophe Perton lui fait la proposition de rejoindre la troupe de la Comédie de Valence en temps qu’acteur et metteur en scène associé. Une association qui durera quatre ans durant lesquels il montera Par les villages de Peter Handke, Saint-Elvis de Serge Valletti, une nouvelle mise en scène de Rien d’humain de Marie Ndiaye et Mon Conte Kabyle de Marie Lounici.Dans le cadre de sa permanence artistique, il joue sous la direction de Christophe Perton, entre autres dans Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, La Folie d’Héraclès de Euripide, de Yann-Joël Collin dans Dom Juan de Molière, mais aussi dans ses propres mises en scène. En 2009, il est intervenant à l’HETSR de Lausanne.

En octobre 2010 et à l’automne 2011, il enseigne au Conservatoire National de Montpellier. En 2011/2012, il joue dans Spécimens humains avec monstres de Alice Zeniter mis en scène par Urszula Mikos et Pionniers à Ingolstad de Marieluise Fleisser sous la direction d’Yves Beaunesne. Il met en scène Occupetoi du bébé de Dennis Kelly pour le CDR de Vire (coproduction Théâtre National de la Colline et tournée nationale). En 2012, il crée FORAGE, sa nouvelle compagnie qu’il implante à Valence dans la Drôme. Il met en scène After the end de Dennis Kelly et La Pensée de Leonid Andreïev, spectacle qu’il joue lui-même, deux premiers volets d’une trilogie sur le thème de l’enfermement. En 2012/2013, il joue dans La Femme gauchère d’après le roman de Peter Handke mis en scène par Christophe Perton et dans Trio de Boguslaw Schaeffer mis en scène par Urszula Mikos.