auteur

PARCOURS DE FORMATION
AUTEUR DRAMATIQUE

1/6
Cette formation a pour but de faire se croiser dans une même promotion des élèves auteurs et des élèves comédiens, pour que chacun d’eux se familiarise avec la pratique de l’autre et s’en enrichisse. Tout en affirmant la spécificité de ces deux formations et de ces deux métiers, nous espérons, par le partage de ce cursus commun, créer des vocations et des complicités artistiques plus fortes et plus intenses, et mettre l’acte d’écriture au cœur de la formation de ceux qui feront le théâtre de demain. 

Une formation sur 3 ans

Au cours de la formation, chaque élève-auteur est amené à écrire plusieurs pièces. Les pièces écrites au cours des deux dernières années donnent lieu à des présentations publiques. La pièce de 2e année fait l’objet d’une lecture mise en espace par les élèves comédiens. Les deux pièces de 3e année des élèves-auteurs seront les spectacles de sortie de la promotion des élèves-comédiens. Elles feront l’objet d’une édition.

Les élèves auteurs sont suivis par un parrain. En première et deuxième années, le parrain est Christophe Pellet et Rémi De Vos pour la troisième année.

 


1ère année

Le premier semestre de première année, les élèves-auteurs suivent le même cursus de formation que les élèves-comédiens. De septembre à janvier ils participent aux stages d’interprétation ainsi qu’aux cours du matin. Ils commencent ensuite leur parcours d’apprentissage avec les cours théoriques du matin et l’écriture d’une « pièce martyre », une pièce écrite avec l’accompagnement du parrain, mais qui ne sera pas montrée au public. Dégagée des enjeux de représentation, cette « pièce martyre » est la mise en pratique d’un travail de correction, de réécriture, sous le regard critique d’un tiers bienveillant.


2ème année

L’emploi du temps est le même qu’en première année, sans le travail avec les élèves-comédiens, et avec l’obligation d’écrire 2 pièces : une pour le jeune public à rendre en fin de 1er trimestre, une qui sera mise en espace et fera l’objet d’une présentation publique pour clôturer la 2e année de la promotion.
Le travail sur la pièce jeune public fera l’objet d’un rendez-vous hebdomadaire supplémentaire avec un auteur qui suivra ce projet spécifique.
Pour les pièces de fin d’année (mises en espace et présentées au public), chaque auteur sera l’assistant à la mise en scène du projet de l’autre auteur. Les deux pièces seront mises en espace par un metteur en scène ou un acteur professionnel en lien avec la formation-comédien.
Il y a 4 rendez-vous par an avec des metteurs en scène pour les élèves acteurs, cet exercice fera partie d’un de ces rendez-vous. Durant cette année les élèves-comédiens passent eux aussi 3 mois à écrire un texte dialogué de 10 mn avec les auteurs.

Les élèves auteurs participent aussi au projet sur le voyage en relation avec la formation de comédiens. En fin de seconde année, à partir d’un thème donné par la direction, les projets permettront aux élèves de se nourrir d’un voyage et proposer, en relation, une forme courte de 15 à 30 minutes qui sera montrée en début de 3e année dans le cadre des cartes blanches données aux élèves.


3ème année

La semaine est beaucoup moins chargée qu’en 1ère et 2ème année. Les élèves passent beaucoup plus de temps avec leur parrain qu’à l’école, sauf pour les cours donnés par Lille 3, les cours d’anglais et les cours « lire pour écrire » qui sont donnés toute l’année.
Ils font un « stage à la carte »: c’est une adaptation de nouvelle ou de roman avec un auteur de roman. L’école leur donne aussi la possibilité de faire des assistanats de spectacles en tant que dramaturges aux côtés des metteurs en scène. Durant cette 3année, les élèves doivent aller chercher eux mêmes leurs outils pour la pièce qu’ils écrivent.
L’année se clôturera avec le spectacle de sortie de la promotion de l’école avec les textes des jeunes auteurs.

A l’issue de leurs 3 années de formation, les élèves-auteurs bénéficient (tout comme les élèves-comédiens) d’un dispositif d’insertion sur 3 ans. Ce dispositif d’accompagnement a pour objectif de faciliter l’aide à l’embauche en participant au financement du salaire des jeunes artistes sortant de l’Ecole du Nord.

Les intervenants artistiques de 1ère année (2015-2016)

Metteur(e) en scène / comédien(ne) Cécile Garcia FogelFlore Lefebvre des NoëttesBérangère VantussoGilles DefacqueJean-Pierre Garnier,         Frédéric Fisbach

Auteurs / éditeurs : Rémi De VosChristophe PelletNathalie FillionSonia Chiambretto

Dramaturge : André MarkowiczLeïla AdhamJean-Pierre Ryngaert

Chef d’orchestre / travail polyphonique et chorale : Marcus Borja, Jérôme Corréas

Chorégraphe : Françoise Rognerud

Travail du corps : Clément Dazin et Mahmoud Louertani

Modules universitaires / Histoires de l’Art, avec les enseignants de Lille 3 : Sophie Proust


Les intervenants artistiques de 2ème année (2016-2017)

Metteur(e) en scène / comédien(ne) Cécile Garcia FogelGuy Régis Jr.Guillaume LévêqueTiphaine RaffierJean-Pierre GarnierAlain Françon

Auteurs / éditeurs : Rémi De VosChristophe PelletNathalie FillionSonia ChiambrettoPauline PeyradeOlivier de Solminihac

Dramaturge : André MarkowiczBéatrice Picon Vallin, Pascale Gâteau

Chef d’orchestre / travail polyphonique et chorale : Marcus Borja, Jérôme Corréas

Travail du corps : Clément Dazin et Mahmoud Louertani

Modules universitaires / Histoires de l’Art, avec les enseignants de Lille 3 : Sophie Proust

L’acteur, le metteur en scène, l’écrivain dramaturge ont en commun, chacun dans sa pratique spécifique, de se frotter à cet espace à la fois concret et métaphorique qu’est le plateau de théâtre, et de s’y confronter, d’une façon ou d’une autre. Or le plateau a sa propre grammaire, ses propres lois, à la fois archaïques et évolutives. Chaque artiste les explore, les travaille, les questionne, les réinvente avec sa créativité et ses outils singuliers.

LES PARTENARIATS


Théâtre Ouvert, Centre National des Dramaturgies Contemporaines (Paris)

L’objectif pédagogique de ce partenariat est de fournir aux élèves de précieux outils de lecture du répertoire contemporain.
Penser le théâtre de demain, jouer le théâtre de demain, créer le théâtre de demain exige une connaissance approfondie des écritures d’aujourd’hui.
Nous nous efforcerons de répondre, par une approche sensible, mentale et concrète, aux questions qui constituent le préliminaire indispensable au travail d’interprétation et de mise en voix : Comment aborder la lecture d’un texte ? Comment fonctionne l’écriture ? Comment se mettre dans les traces d’une écriture ? Comment passer d’un écrit « décortiqué » à l’oralité ? Comment dire le texte à voix haute ?

Il s’agira d’étudier, comprendre, comparer, expérimenter afin de cultiver la curiosité de la lecture, l’amour de la langue, et le plaisir de dire. Pour répondre à sa mission de promotion de textes d’auteurs vivants, Théâtre Ouvert a mis en place des modes d’actions différents : mise en voix, mise en espace…

Ces chantiers se déroulent à Paris ou à Lille, encadrés et conduits par l’équipe dramaturgique de Théâtre Ouvert, étoffée de la présence d’un ou plusieurs praticiens de théâtre (auteur, comédien, metteur en scène).


Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains (Tourcoing)

C’est terrible de laisser dire qu’il n’y a pas d’auteurs ; bien sûr qu’il n’y en a pas puisqu’on ne les monte pas, et que cela est considéré comme une chance inouïe d’être joué aujourd’hui dans de bonnes conditions ; alors que c’est quand même la moindre des choses. Comment voulez-vous que les auteurs deviennent meilleurs si l’on ne leur demande rien ?
Bernard-Marie KOLTÈS, 
Une part de ma vie, éditions de Minuit 1999/2010
Les études sont gratuites

Les élèves bénéficient du statut étudiant et sont affiliés au régime de sécurité sociale étudiant.
Des bourses d’études peuvent être attribuées sur critères sociaux, l’instruction des dossiers et les versements sont gérés par le Crous.

Diplôme

A l’issue de leur formation, les élèves-auteurs reçoivent le DNSPC (Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien) et la Licence Arts.